séfarade

Voir aussi : Séfarade

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De l’hébreu ספרד, Sefarad (« péninsule Ibérique »). Ce mot est un hapax dans la Bible et désignerait Sardes, la capitale de la Lydie sur le fleuve Pactole. Un rapprochement de sonorité avec les Hespérides, nymphes de l’Occident, n’est pas exclu.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
séfarade séfarades
\se.fa.ʁad\

séfarade \se.fa.ʁad\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif aux Juifs espagnols, à leur culture et leur diaspora suite à leur expulsion d’Espagne en 1492.
    • Le judaïsme séfarade.
    • La musique séfarade.
  2. (Par extension) Désigne aussi souvent les Juifs non ashkénazes qui ont adopté le rite séfarade au contact des Juifs issus de l’émigration consécutive à l’expulsion des Juifs d’Espagne.
    • Le docteur Sedegh travaille à l’hôpital Sapir […] qui compte seulement seulement cinq médecins juifs et qui doit fréquemment répondre aux questions des étrangers sur la situation des séfarades d’Iran.— (Agnés Rotivel, L’hôpital Sapir à Téhéran, une institution juive, Journal La Croix, page 20, 19 août 2014)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • séfarade sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • séfarade dans le recueil de citations Wikiquote