sélénite

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) (Nom 1) Du latin selenites (« pierre de lune, sélénite »).
(Nom 2) Mot dérivé de sélénium avec le suffixe -ite.
(Adjectif, Nom 3) Mot dérivé de Séléné avec le suffixe -ite.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
sélénite sélénites
\se.le.nit\
 
De la sélénite.

sélénite \se.le.nit\ féminin

  1. (Minéralogie) (Désuet) Gypse.

Apparentés étymologiquesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
sélénite sélénites
\se.le.nit\

sélénite \se.le.nit\ masculin

  1. (Chimie) Sel produit par la combinaison de l’acide sélénieux avec une base.
    • …des apports trop élevés en vitamine C pourraient réduire considérablement l’absorption du sélénite de sodium. — (Jean-Pierre Césarini, Le sélénium : actualités, page 22, 2004, John Libbey Eurotext)

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
sélénite sélénites
\se.le.nit\

sélénite \se.le.nit\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) ou (Littéraire) Relatif à la Lune, lunaire.
    • Alors on se demanda ce que pouvait devenir la malheureuse pseudo-atmosphère sélénite soumise à ce furieux « vent solaire ». — (Pierre Rousseau, La lune, terre d’avenir‎, page 195, 1963, Hachette)
    • Neil Armstrong descendit pour être le premier terrien à fouler du pied gauche le sol sélénite. — (Catherine Saguès et Nathalie De Grandmont, Le Québec par l'autre bout de la lorgnette, 1997, page 136)
    • Ceux qui ont connu le Colisée au clair de lune, cratère sélénite, retrouveront la magie à Lanleff, observatoire des rêves de l’Orient en migration vers les Finistères de l’ouest… — ( Olivier Pagès, Le temple de Laneff, 1998, page 69)
    • Huysmans prépare des temps de grande glaciation, il chemine vers une utopie de la stérilité dont le long rêve sélénite de son roman suivant portera la marque. — (Jérôme Solal, Le code qui tue. A propos d’Un dilemme., dans Bulletin de la Société J.-K. Huysmans, no 97, 2014, p. 51)

SynonymesModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sélénite sélénites
\se.le.nit\

sélénite \se.le.nit\ masculin et féminin identiques

  1. Variante de Sélénite.
    • Le fameux bandit américain Stickforth, qui était un homme savant et lettré, docteur de plusieurs universités réputées, connaît l'existence de deux diamants énormes, acquis dans les siècles derniers par des moines impies de Londres, les sélénites, adorateurs de la lune, également appelés les moines bleus. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Yeux de la lune, 1934)

RéférencesModifier