Voir aussi : Sérac

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De sérai mot suisse roman, venant lui-même du latin serum (« petit-lait ») par l’intermédiaire du latin populaire seraceum. Le sens de « bloc de glace » est d’Horace-Bénédict de Saussure car il ressemble au fromage du même nom.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sérac séracs
\se.ʁak\
 
Un fromage sérac (1).
 
Un sérac de glace (2).

sérac \se.ʁak\ masculin

  1. Fromage blanc à pâte fraîche des Alpes suisses et de la Savoie, produit à partir du lactosérum de lait de vache, de chèvre, ou de brebis.
    • Le sérac ou serra est produit dans toutes les montagnes du Jura et des Alpes, en fruitière ou en coopérative. — (Jean Froc, Balade au pays des fromages : Les traditions fromagères en France, Éditions Quae, 2007, page 58)
  2. (Glaciologie) Bloc ou aiguille de glace provenant d’un glacier.
    • Ces séracs du Géant sont splendides, noblement modelés par l’opulente lumière du soir. On dirait des marbres fracassés. Degrés monumentaux menant aux lointains parvis où glisse l’ombre des nuages. — (Samivel, L’amateur d’abîmes, 1940, réédition Le Livre de Poche, page 49)
    • Un craquement formidable éveille d’un seul coup la nuit maléfique; quelque part, en face, un sérac a cédé d’un coup et est venu s’écraser en poussière sur le glacier — (Premier de cordée, Frison-Roche, chapitre 12, pages 283-284 §2, J’ai Lu, 22 février 1941)

TraductionsModifier

SynonymesModifier

(fromage)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier