Étymologie

modifier
Composé de se et de écraser.

s’écraser \s‿e.kʁa.ze\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Transport aérien) Pour un aéronef, entrer en contact brutalement avec le sol lors d’un atterrissage, d’un amerrissage non maîtrisé ou d’un décollage interrompu.
    • En 1947, au tout début des apparitions d’ovnis, une soucoupe se serait écrasée à Roswell, au Nouveau-Mexique. On aurait trouvé des extraterrestres humanoïdes morts à bord et des médecins militaires les auraient autopsiés. — (Louis Dubé, Tourisme interstellaire envahissant, dans Le Québec sceptique, n° 70, automne 2009, page 33)
  2. (Familier) Se faire discret.
    • Jusqu’à ce qu’il accède à la Maison-Blanche, Trump avait un mérite.
      Il avait donné une voix à des millions de gens qui n’en avaient pas.
      À qui ?
      À tous ces gens floués par la mondialisation.
      À tous ceux qui ne trouvaient pas normal qu’il faille s’écraser devant la Chine.
      — (Joseph Facal, Biden devra se méfier de ses «amis», Le Journal de Québec, 21 janvier 2021)
    • T’as intérêt à t’écraser si tu veux pas avoir de problèmes.

Synonymes

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier


Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier