s’esbaudir

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Vient du verbe baldir (« égayer, s’enhardir ») et lui même du germain bald (« hardi »).
Était esbaldir au XIe siècle.

Verbe Modifier

s’esbaudir \s‿ɛs.bo.diʁ\ pronominal 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Familier) S’ébaudir, se mettre dans une joie bruyante et agitée.
    • Lena s'esbaudissait aux facéties de Nick et faisait mine de gober les récits abracadabrants de ses démêlés avec des pirates somaliens et des tribus cannibales. — (Antoine Bello, Les Producteurs, 2015 ; édition Blanche, 2015, p. 349)

NotesModifier

Cette forme archaïque est encore utilisée de nos jours pour donner un effet ironique.

TraductionsModifier

PrononciationModifier