Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (XIIe siècle) Du latin sabulum (« sable, gravier »), syncopé en sablum. L’ancien français sable (souvent féminin par analogie avec des paires telles que glace-glaçon) est faiblement attesté : on trouve surtout sablon et areine, arene (→ voir arène). Le mot devient courant à partir du XVIe siècle.
(Nom 2) (XIIe siècle) Du vieux haut allemand sabel, emprunté au vieux slave соболь, soboli : le commerce de la fourrure entre le nord de la Russie, la Sibérie vers l’Europe occidentale se faisant dès le haut Moyen Âge, par la Baltique et l’Allemagne (→ voir zibeline). L’emploi du mot en héraldique s’explique par le fait que les boucliers, les écus étaient recouverts de fourrures de diverses couleurs.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
sable sables
\sɑbl\
ou \sabl\
 
Le sable du désert (sens 1).

sable \sɑbl\ ou \sabl\ masculin

  1. (Géologie) Substance pulvérulente de taille granulométrique comprise entre 62,5 μm et 2 mm. Cette substance pouvant être de type détritique (issue de la désagrégation d’autres roches par érosion) ou bien être issue du dépôt in situ d’éventuelles parties carbonatées de minuscules organismes marins.
    • Quand il voyait, sur le sable des allées un piquet de chat, il entrait aussitôt dans une colère affreuse. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Les sables sont les matières que l’on mélange le plus habituellement à la chaux pour former les mortiers ; ils doivent être rudes au toucher et crier quand on les serre dans la main. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 21)
    • La désagrégation des grès donne naissance à un sable fin mélangé d’argile. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 12)
    • Je marchais à la limite des vaguelettes, là où les pieds s’enfoncent peu dans le sable lisse et frais. Le léger ressac effaçait aussitôt l’empreinte de mes pas. — (Michel Goeldlin, Panne de cerveau, Alban, 2004, p. 45)
    • La formation géologique des sables verts de l’Albien.
    • L’ombre peu à peu s’étend sur le sable,
      et les caravanes prient à genoux.
      Une première étoile au ciel insondable,
      évoque en moi soudain ton amour si doux.
      — (Dario Moreno, Misirlou)
  2. (Figuré) Sol sableux d’une région.
    • L’Empire romain, qui s’étendait des sables d’Arabie jusqu’aux neiges d’Écosse, fut constamment à la recherche de frontières défendables. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 163)
    1. Sol sableux, donc peu solide.
      • Bâtir sur le sable, fonder un projet, une entreprise sur quelque chose de peu solide.
  3. (Métallurgie) Mélange de cette substance et de diverses matières qui sert à faire des moules de fonderie.
    • Un sable net.
    • Jeter une médaille en sable.
  4. (Médecine) (Familier) Calcul urinaire, gravelle fine comme du sable.
    • Il fait du sable.
    • Ses urines sont pleines de sable.
  5. (Par métonymie) Sablier.
    • J’y ai parlé toute ma demi-heure ; et, sans le sable, j’eusse bien fait changer ce malheureux proverbe qui court déjà dans Paris : Il opine du bonnet comme un moine en Sorbonne. — (Pascal, Les Provinciales, lettre II)
    • Dans chacune de nos cellules nous avons placé une tête de mort et un sable pour les objets de notre contemplation.

DérivésModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
sable sables
\sɑbl\
ou \sabl\
 
Parti de sable et d’or.

sable \sɑbl\ ou \sabl\ masculin

  1. (Héraldique) Émail indiquant la couleur noire d’un élément des armoiries.
    • Parti de sable et d’or à la bande de l’un en l’autre, qui est de Conilhac-de-la-Montagne.
  2. Variété de martre zibeline (Martes zibellina) de couleur noire.
    • Sable vient du Polonais « Saboï », terme désignant la martre zibeline ou martre noire. — (Christian Jacq, ‎Patrice Delaperriere, De sable et d'or, Éd. Des Trois Mondes, 1980)
  3. Fourrure de cet animal.
    • Le sable, ou pointe de queue de zibeline. — (Ph. Le Bas, L'univers : histoire et description de tous les peuples, Éd. Firmin Didot, Paris, 1842)

DérivésModifier

Adjectif Modifier

Invariable
sable
\sɑbl\
ou \sabl\

sable \sɑbl\ ou \sabl\ invariable

  1. De couleur beige clair. #E0CDA9

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe sabler
Indicatif Présent je sable
il/elle/on sable
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je sable
qu’il/elle/on sable
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
sable

sable \sɑbl\ ou \sabl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sabler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sabler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sabler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sabler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de sabler.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. « sable », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage
  2. André Thibault , « Une histoire d’A » sur Français de nos régions, 5 juillet 2018. Consulté le 15 juillet 2018

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen bas allemand sabel.

Nom commun Modifier

sable \Prononciation ?\ masculin

  1. Zibeline.
    • Moult i ont trové or et paile d'Aumarie,
      Argent et siglatons et sables de Roussie.
      — (Chanson d'Antioche, XIIe s.)
  2. Fourrure de la zibeline.
  3. Vêtement fourré.

VariantesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français sable.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sable
\ˈseɪ.bl̩\
sables
\ˈseɪ.bl̩z\
 
sable
 
sable

sable \ˈseɪ.bl̩\

  1. (Zoologie) Zibeline.
  2. La fourrure de cette animal.
  3. (Héraldique) Sable, noir.
  4. (Ichtyologie) (États-Unis) Morue charbonnière, charbonnier (poisson de nom scientifique Anoplopoma fimbria).
    • Smoked sable.

SynonymesModifier

Voir aussiModifier

Adjectif Modifier

sable \ˈseɪ.bl̩\

  1. (Héraldique) Sable, noir.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du français sabre.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sable
[ˈsaβle]
sables
[ˈsaβles]

sable [ˈsaβle] masculin

  1. (Armement) Sabre.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • « sable », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition

Créole haïtienModifier

ÉtymologieModifier

Du français sabler (« poncer, polir au papier sablé »).

Nom commun Modifier

sable \Prononciation ?\

  1. Ponceuse.