FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de sabrer, avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sabrage sabrages
\sa.bʁaʒ\

sabrage \sa.bʁaʒ\ masculin

  1. Action de sabrer.
    • Conscient du travail de sabrage effectué avant la transcription de l’interview [sic], Malraux, partie prenante de la situation de communication, cherche à procurer au lecteur l’illusion d’assister à la communication. — (David Alcaud, Charles-Louis Foulon, André Malraux et le rayonnement culturel de la France, Éditions Complexe, 2004)
  2. Action d’ouvrir une bouteille d’un coup de sabre.
    • Le sabrage du champagne est un geste périlleux, habituellement réalisé par des sommeliers entraînés, qui nécessite de respecter quelques règles élémentaires de sécurité. — (Léo Bourdin, Le sabre à champagne, son histoire, son usage, Le Monde. Mis en ligne le 30 décembre 2021)
  3. Action de nettoyer à grandes eaux des peaux de mouton en les faisant passer sur des tringles en fer (des sabres).
    • Ces bassins sont contigus à une salle de sabrage, vaste pièce où deux grosses machines munies de cylindres pressent les grosses peaux brutes pour extraire le plus d’impuretés possibles. — (Isabelle Bonnet, Le Bal du centenaire, Éditions Publibook)

Apparentés étymologiquesModifier

AnagrammesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier