sacrément

Voir aussi : sacrement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de sacré avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

sacrément \sa.kʁe.mɑ̃\

  1. D'une manière sacrée.
  2. Très.
    • Ce Tactale était le mari de la femme-chef, la mère du Grand-Soleil; c'était à la fois un fier filou et un gars qui avait la langue sacrément bien pendue. — (Hubert Jules Deschamps, Manon l'Américaine: ou, La vie de René des Grieux : histoire sauvage des deux mondes, Éditions Opta, 1977, p. 194)
    • L'année dernière,il s'est fait en Inde un nombre considérable d'adeptes, ce qui est sacrément remarquable quand on pense qu'il est Américain. — (Gore Vidal, Kalki, 1978)
    • Il faut être sacrément naïf – ou d’une indécrottable mauvaise foi – pour penser que Me Hussain a utilisé l’analogie du nazisme sans arrière-pensée ! — (Joseph Facal, « Tous les coups sont permis contre les nationalistes », Le journal de Québec, 9 décembre 2020)


TraductionsModifier

PrononciationModifier