FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du nom du marquis de Sade, réputé pour ses écrits libertins évoquant le plaisir de faire du mal à autrui. Le terme est recensé dans la réédition posthume 1834 du Dictionnaire universel de la langue française de Boiste ; il est réutilisé avec sadique en 1862 par Sainte-Beuve dans son commentaire du Salammbô de Flaubert ; il est repris (peut-être indépendamment) en 1886 par le psychiatre Krafft-Ebing dans son Psychopathia Sexualis qui le popularise ; il est directement repris en 1905 par Freud dans Trois essais sur la théorie sexuelle qui l'établit définitivement.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sadisme sadismes
\sa.dism\

sadisme \sa.dism\ masculin

  1. Lubricité accompagnée de cruauté.
  2. (Au sens moral) Goût pervers de faire souffrir.
    • Un véritable accès de sadisme collectif s'est emparé de ces troupes, sadisme que tous ceux qui ont assisté à des combats de taureaux ont pu constater en petit. — (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

ParonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

CatalanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du nom du marquis de Sade, réputé pour ses écrits libertins évoquant le plaisir de faire du mal à autrui.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sadisme
\Prononciation ?\
sadismes
\Prononciation ?\

sadisme \saˈdizme\, \səˈdizmə\ masculin

  1. Sadisme.

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du nom du marquis de Sade, réputé pour ses écrits libertins évoquant le plaisir de faire du mal à autrui.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sadisme
\saˈdizme\
sadismes
\saˈdizmes\

sadisme \saˈdizme\ (graphie normalisée) masculin

  1. Sadisme.

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier