salpingoplastie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Mot composé de salpingo- et de -plastie. Création du chirurgien Auguste Vidal (1803-1856).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
salpingoplastie salpingoplasties
\sal.pɛ̃.ɡɔ.plas.ti\

salpingoplastie \sal.pɛ̃.ɡɔ.plas.ti\ féminin

  1. (Médecine) Intervention chirurgicale sur les trompes de Fallope destinée à rétablir leur perméabilité.
    • Vidal, qui a imaginé cette opération, lui a donné le nom de salpingoplastie, parce qu’elle est très analogue à la pyloroplastie. Elle a pour but de traiter les rétrécissements de la trompe. — (Robert Proust, Jean Charrier, Chirurgie de l’appareil génital de la femme, Masson, 1908, page 207)
    • Dans les stérilités tubaires par obstruction distale nous pratiquons la salpingoplastie termino-latérale de Pollosson. — (Revue Afrique française chirurgicale, volume 16, Alger, 1958, page 402)
    • C’est ainsi que l’une de nos patientes a subi une cure de synéchie par voie basse dont le résultat anatomique est excellent et doit subir prochainement une salpingoplastie bilatérale. — (Société nationale pour l’étude de la stérilité et de la fécondité, Colloque Utérus et fécondité, Masson, 1981, page 147)

TraductionsModifier

RéférencesModifier