Voir aussi : Sandjak

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du turc sancak (« étendard, district »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sandjak sandjaks
\sɑ̃.djak\

sandjak \sɑ̃.djak\ masculin

  1. (Histoire) district ou arrondissement territorial, principale subdivision des provinces de l’Empire ottoman.
    • Le chef-lieu, le gouverneur d’un sandjak.
    • Le pachalyk de Kars […] D’après la division géographique actuelle, il fait partie de l’Arménie turque, et se compose de cinq sandjaks ou arrondissemens [sic], ceux de Takht, de Hetchévan, de Kaghizman, de Schouraghel et de Zarischad. Son étendue est de 9,495 verstes carrées (environ 600 lieues carrées). — (Bulletin des sciences géographiques, économie publique, voyages, tome XXVIII, Firmin Didot Frères, Paris, 1831)
    • 1° L’administration générale de l’île de Crète sera confiée à un vali (gouverneur général) nommé par S. M. I. le Sultan […]
      4° L’île sera divisée en autant de sandjaks ou arrondissements qu’il sera nécessaire. Ces arrondissements seront administrés par des mutessarifs (gouverneurs) choisis parmi les fonctionnaires du Gouvernement Impérial ; les gouverneurs seront, moitié des musulmans et moitié des chrétiens. Les gouverneurs musulmans seront assistés par des mouavins (adjoints) chrétiens et les gouverneurs chrétiens par des mouavins musulmans, nommés les uns et les autres par le Gouvernement Impérial.
      5° Les sandjaks seront subdivisés en kazas (cantons), et les kazas seront gouvernés par des caïmakans (sous-gouverneurs) choisis et nommés par la Sublime Porte et pris selon le besoin parmi les fonctionnaires musulmans ou chrétiens du Gouvernement Impérial.
      — (Affaires de Crète : juin 1893–février 1897 : Textes organiques concernant la Constitution de l’île de Crète, Archives diplomatiques, deuxième série, tome XLIII (juillet, août, septembre), nos. 61 à 64, Paris, 1897)
    • Au nord, le sandjak d’Alexandrette, territoire turc peuplé majoritairement d’Arabes alaouites turquisés mais favorables au régime de Bachar Al-Assad. — (Lewis Roth, « Dans le djebel turkmène, les barils venus du ciel sèment la mort », Le Monde.fr, 16 octobre 2012)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • sandjak sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier