sans façon

Voir aussi : sans-façon

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de sans et de façon.

Locution adverbiale Modifier

Invariable
sans façon
\sɑ̃ fa.sɔ̃\

sans façon \sɑ̃ fa.sɔ̃\

  1. Sans cérémonie.
    • Madame, vous savez que j’agis sans façon. — (Thomas Corneille, Baron d’Albikrac, 1667, III, 6)
    • Il allait souper avec lui sans façon. — (Antoine Hamilton, Mémoires du Comte de Grammont, 7)
    • J’accepte sans façon l’offre que vous me faites. — (Florent Carton, Trahison punie, III, 2)
    • Logés à la ferme, afin qu’il n’y ait pas trop d’allers et venues aux abords du camp, ceux-ci avaient également un couvert servi sans façon dans leur chambre. — (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984, page 80)

TraductionsModifier

Locution adjectivale Modifier

Invariable
sans façon
\sɑ̃ fa.sɔ̃\

sans façon \sɑ̃ fa.sɔ̃\

  1. Qualifie une personne simple, non cérémonieuse en ses manières.

Locution nominale Modifier

Invariable
sans façon
\sɑ̃ fa.sɔ̃\

sans façon \sɑ̃ fa.sɔ̃\ masculin

  1. Variante de sans-façon.
    • On le regardait sous le nez avec un sans façon qui l’indignait.

PrononciationModifier

RéférencesModifier