Voir aussi : Sapin

Français modifier

Étymologie modifier

Du latin sappīnus (« sorte de sapin »), issu du croisement du gaulois *sappos (« sapin ») (cf. ancien français sap, breton sap, cornique sab), et du latin pinus (« pin »).

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
sapin sapins
\sa.pɛ̃\
 
Un sapin (1)
 
Un sapin du Colorado, feuilles et cônes.

sapin \sa.pɛ̃\ masculin

  1. (Botanique) Conifère de grande taille de la famille des Abiétacées, dont les aiguilles, plates et disposées en une ou deux rangées autour du rameau, sont persistantes et dont les cônes sont dressés.
    • Quelle magnifique créature, que le sapin, et comme il est bien, ici, dans son cadre ! Comme il se sent dans son pays ! Autant il paraît bête et dépaysé en plaine, autant dans la montagne il dresse, superbe et dominateur, sa haute taille parmi les rochers qu’il pétrit de ses racines puissantes. — (Albert Robida, "Les Vieilles villes de Suisse" (1879).)
    • […], puis il avait remonté les crêts par un des milles[sic] sentiers que l’ingéniosité des contrebandiers leur fait sans cesse frayer à travers ces prés-bois et ces boqueteaux de sapins. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le Sapin (Abies pectinata) se rencontre aussi en Normandie ; sa spontanéité paraît certaine. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 86)
    • Aux environs du Pic de Bugarach, contrée déjà un peu plus sèche, […], le Sapin est par contre très rare et n’apparaît qu’en pieds isolés. — (Josias Braun-Blanquet et J. Susplugas, Reconnaissance phytogéographique dans les Corbières, Station internationale de Géobotanique Méditerranéenne et Alpine, Montpellier, communication n° 61, 1937)
  2. (Par extension) Désigne couramment d'autres résineux, tels le douglas, le mélèze ou l'épicéa.
    • La grande forêt des Ardennes est une des plus chargée de mystères. […]. L’hiver, lorsque la neige a cessé de tomber depuis quelques jours, lorsque l’armée des sapins noirs immobiles se détache sur le sol blanc, le voyageur solitaire doit se défendre contre un sentiment de crainte, presque d’angoisse. — (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.130)
  3. (Par métonymie) Bois de cet arbre.
    • Le sapin est un bois blanc souvent utilisé en menuiserie et dans la fabrication du papier.
    • Dans l’excavation, […], on descendit les misérables bières de sapin, on les rangea l’une près de l’autre puis, […], les fossoyeurs saisirent leurs pelles et comblèrent la tranchée. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Un camion de transport, un grumier, chargé de billes de sapins et dérobé par l’auteur du larcin, avait été placé sur la place, devant le monument pour masquer ce dernier. — (Pierre Pellegrini, Monumental, Librinova, 2017)
  4. (Par métonymie) (Argot) Cercueil.
    • Mais les copains suivaient le sapin le cœur serré. — (Georges Brassens, Le vieux Léon)
  5. (Familier) (Désuet) Fiacre.
    • Pour ne pas étrangler sa compagne, [elle] cherche d’instinct quelque chose à détruire, brise les glaces et d’un coup de pied défonce le devant du sapin. Cris du cocher, arrêt du véhicule, scandale, rassemblement. — (Marie Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum, 1883)
    • N'importe !... monte et conduis-moi au cercle. J'en ai long à te conter. Après je te laisserai le sapin et tu iras où tu voudras. — (Fortuné du Boisgobey, Double-Blanc, Paris : chez Plon & Nourrit, 1889, p. 212)
    • — Le décret, reprit Loyer, paraîtra demain à l’Officiel. J’ai accompagné moi-même dans un sapin l’attaché de cabinet qui le portait à la composition. C’était plus sûr. Du temps de Grévy, qui pourtant n’était pas une bête, on interceptait les décrets dans le trajet de l’Élysée au quai Voltaire. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 346)
  6. (Familier) Service militaire.
    • Elle vivait chichement dans neuf mètres carrés
      Un meublé cafardeux dans un quartier paumé,
      Lui, il avait vingt ans et faisait son sapin
      Dans la plate Sologne, près de Romorantin.
      — (Jean-Claude Rémy, « Près de Romorantin », dans l'album Les corniauds, Éditions Adèle, 1977)
    • Et son cousin, c'est pas un con, puisqu'il est facteur dans le civil et qu'il a fait son sapin dans la colo avec de vrais durs qui n'entamaient jamais une belote sans avoir à portée de main leur carton de douze bières chacun. — (Jean Failler, Le petit Quimpérois s'en va en guerre, tome 2 : Années 60-62 - Algérie, Palémon Éditions, 2023, chap. 3)
  7. (Par ellipse) Sapin de Noël.
    • Je suis venue dans votre belle maison pour profiter de vous, des petits tout excités qui gambadent et virevoltent comme des tourbillons de vie autour du lourd sapin que vous avez décoré de guirlandes, de boules de chocolat faites maison, de bonshommes en pain d'épice, illuminé de vraies bougies. — (Dominique Lecomte, La Maison du mort, Librairie Arthème Fayard, 2010, prologue)

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

  • Le thésaurus sapin en français  

Traductions modifier

Adjectif modifier

sapin \sa.pɛ̃\ invariable

  1. De la couleur vert profond et sombre. #095228

Prononciation modifier


Homophones modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • sapin sur le Dico des Ados  

Références modifier

Ancien français modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

sapin \Prononciation ?\ masculin

  1. (Botanique) Sapin (arbre).
  2. Bois de sapin.
    • lances de sapin — (1=Le Roman de Troie, édition de Constans, tome II, page 337, c. 1165)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Dérivés dans d’autres langues modifier

Références modifier

Poitevin-saintongeais modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

sapin \Prononciation ?\ masculin (orthographe normalisée du poitevin-saintongeais)

  1. (Botanique) Sapin.

Variantes modifier

Références modifier

  • Vianney Piveteau, Dicciounaere poetevin-séntunjhaes / Dictionnaire françois-poitevin-saintongeais, Geste, 2006, Broché, 780 pages, ISBN 978-2-84561-227-3[version en ligne (page consultée le 22 décembre 2021)]