savoisien

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De Savoie avec le suffixe -ien et un s intercalaire (→ voir savoyen sans le s) ; souvent utilisé pour éviter la suffixation en -ard de savoyard, initialement péjorative en français.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin savoisien
\sa.vwa.zjɛ̃\
savoisiens
\sa.vwa.zjɛ̃\
Féminin savoisienne
\sa.vwa.zjɛn\
savoisiennes
\sa.vwa.zjɛn\

savoisien

  1. Relatif à la Savoie.
    • Si votre excellence me le permet, je lui dirai avec esprit de liberté, que je suis né, nourri et instruit, et tantôt envieilli en une solide fidélité envers notre prince souverain, à laquelle ma profession outre cela, et toutes les considérations humaines qui peuvent se faire, me tiennent étroitement lié. Je suis essentiellement savoisien, et moi et tous les miens, et ne saurais jamais être autre chose. (Extrait d'une lettre de François de Sales, citée dans Vie de Saint François de Sales, évêque et prince de Genève par M. le Curé de Saint-Sulpice, André Jean Marie Hamon, 1855, p. 414.)
    • La ligue savoisienne est un parti politique indépendantiste savoisien fondé en 1995 par Jean de Pingon.
    • Marc-Claude de Buttet, poète du XVIe siècle, (né en 1530 à Chambéry), auteur de l'Amalthée, fait suivre son nom du qualificatif : gentilhomme savoisien.
    • Le comte Joseph de Maistre [mɛstʁ] (Chambéry, 1er avril 1753 - Turin, 26 février 1821), est un homme politique, philosophe, magistrat, historien et écrivain savoisien.

SynonymesModifier

TraductionsModifier