Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais scalp : cuir chevelu.

Verbe Modifier

 
Guerrier amérindien scalpant (1a) son ennemi

scalper transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Arracher la peau du crâne.
    • Comment lui dire que cette charmante femme était une vampire, une oupire, une goule, un hideux ramassis d’ossements desséchés dont le tombeau, situé quelque part, sur les bords de la Seine, s’emplissait de crânes ayant appartenu à de malheureuses jeunes filles qu’elle avait scalpées à son profit, elle, la comtesse Marcian Gregoryi, la goule, l’oupire, la vampire ? — (Paul Féval, La Vampire, E. Dentu, 1891, p. 155-166)
    1. (En particulier) (Amérique) Arracher la peau du crâne à un ennemi vaincu, après l’avoir coupée circulairement avec un couteau.
      • Ils se précipitaient en foule dans l’intérieur du fortin, massacrant et scalpant les ennemis qu’ils rencontraient sur leur passage. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    2. (En particulier) Arracher accidentellement de la peau du crâne.
  2. (Mines & Carrières) Cribler avec un crible spécial, le scalpeur, les produits d'extraction, avant toute opération de transformation (lavage ou concassage). L'opération se nomme le « scalpage ».

SynonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier