Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1741) Du latin scansio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
scansion scansions
\skɑ̃.sjɔ̃\

scansion \skɑ̃.sjɔ̃\ féminin

  1. (Versification) Action de scander.
    • Nul besoin pour elle de parler pour que je reconnaisse sa voix, sa scansion, sa reprise de respiration entre les phrases. — (Glen Cook, La Compagnie noire (roman), 1984)
    • La scansion des vers.
  2. (Musique) Action de scander, de marquer le rythme.
    • Ces civilisations lui offrirent aussi un grand savoir, celui du rapport essentiel du XXe siècle avec l’art qui fut décrété « primitif », « nègre » ou « premier ». C’est Apollinaire rentrant chez lui en 1913 pour contempler ses « fétiches d’Océanie et de Guinée », la statuaire africaine fécondant le cubisme et le surréalisme, les scansions du jazz […] — (Marc Lambron de l'Académie Française, « Chirac, homme du monde », journal Le Point, page 78-82, n° 2284, 16 juin 2016)
  3. (Figuré) Répétition rythmée, appuyée.
    • Parlez-moi du rythme, de ces textures, ces hachures obliques, ces stries, ces scansions vigoureuses et subtiles qui labourent la pâte noire de vos tableaux et qui sculpent et mettent la lumière en mouvement. — (Pierre Soulages, Outrenoir. Entretiens avec Françoise Jaunin. La Bibliothèque des Arts, 2012, p. 92)
    • Nous ne savions plus si la révolution des femmes avait eu lieu. On continuait à voir le sang après cinquante ans. Il n’avait plus la même couleur ni la même odeur qu’avant, une espèce de sang illusoire. Mais cette scansion régulière du temps qu’on pouvait maintenir jusqu’à la mort nous rassurait. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 181.)
    • La scansion des Heures produit, en prescrivant le rapport des moines à toutes leurs activités (lectio, étude, travail, sommeil, etc.), qui s’interrompent dès que la cloche sonne – une alternative au déroulement ordinaire du temps. — (Danièle Hervieu-Léger , « « La vocation monastique résulte d’une attraction progressive » » sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 9 août 2017, consulté le 9 août 2017)
  4. Détachement de syllabes.
    • À ce point, il serait temps d’avouer que le signifiant par excellence, c’est le yau de poêle où nous avons reconnu le signe de ralliement des conjurés, voire ce yau, irrécupérable pour une logique du sens, qui manifeste sa fonction de carrefour dans la chaîne, ou mieux encore la scansion inouïe entre tu et yau, ce pourquoi nous proposons d’écrire : ’yau. — (François George, L’Effet ’Yau de Poêle de Lacan et des lacaniens, Hachette, 1979, page 28)

AnagrammesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • scansion sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier