ItalienModifier

ÉtymologieModifier

(Répugnant) De l’ancien français eschif[1] qui donne aussi schivo (« qui esquive, farouche »).
(Esquif) Du lombard skif (« esquif »)[2].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin schifo
\Prononciation ?\
schifi
\Prononciation ?\
Féminin schifa
\Prononciation ?\
schife
\Prononciation ?\

schifo \Prononciation ?\ masculin

  1. Répugnant, dégoûtant.
    • Non sono da fare in presenza degli uomini le cose laide, o fetide, o schife. — (Della Casa)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Il puzzo mi fa schifo.
      Sa puanteur me répugne.

DérivésModifier

Nom commun Modifier

schifo \Prononciation ?\ masculin

  1. (Navigation) Chaloupe, petite embarcation dépendant d'un navire.
    • Volevano calare le vele a ciò andassimo in terra : ne roborono lo schifo che stava legato da poppa de la nave capitana con grandissima prestezza. — (Antonio Pigafetta, Relazione del primo viaggio intorno al mondo, a cura di Tommaso Gurrieri, Barbès Editore)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2.  (Navigation) Skiff, esquif.
    • Come un fragile schifo su questo oceano tempestoso della vita. — (Iginio Ugo Tarchetti)
      Comme un fragile esquif sur cet océan tempêtueux de la vie.

Voir aussiModifier

  • schifo sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)  

RéférencesModifier

  1. « schifo1 », dans Treccani, Dictionnaire, encyclopédie et thésaurus italien en ligne → consulter cet ouvrage
  2. « schifo2 », dans Treccani, Dictionnaire, encyclopédie et thésaurus italien en ligne → consulter cet ouvrage