Voir aussi : schlaß

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif) (XIXe siècle) De l’alsacien et de l’allemand régional schlaβ, en allemand schlaff (« mou, fatigué ») → voir slack.
(Nom commun) De l’anglais slash (« arme blanche »).

Adjectif Modifier

Invariable
schlass
\ʃlas\
Singulier Pluriel
Masculin schlass
\ʃlas\
Féminin schlasse
\ʃlas\
schlasses
\ʃlas\

schlass \ʃlas\

  1. (Familier) Qui est dans un état d’ébriété avancé.
    • La façon dont il couvait la théière, et jouait avec le citron du bout de la cuiller, prouvait qu'il avait, en effet, dû être schlass cette nuit-là. - (Louis Aragon, Aurélien, Éditions Gallimard,1944, chapitre LV)
    • François la regarda.
      — Complétement schlass ! dit-il, avec dégoût.
      — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 135)
    • De notoriété publique, tous les samedis soirs, ce boueux avait été schlass comme toute la Pologne. — (Adolphe Nysenholc, Bubelé, l’enfant à l’ombre, Éditions L’Harmattan, 2007)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

→ voir ivre

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
schlass
\ʃlas\

schlass \ʃlas\ masculin

  1. (Argot) Couteau ; canif.
    • J’appuie sur le bouton de mon schlass. Un « clac ! » sonore m’indique que ma lame est bien sortie. — (Jean-Claude Estampe, Pierrot la lame, Éditions Publibook)
    • Regarde moi bien dans les yeux quand j'te serre la main
      Avant qu'mon schlass ne se mette en mode escrime.
      — (Seth Gueko, Titi Parisien Remix, avec Nekfeu & Oxmo Puccino)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

→ voir couteau

TraductionsModifier

→ voir couteau

PrononciationModifier

ParonymesModifier

RéférencesModifier