scriptorium

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1852) Emprunté au latin médiéval scriptorium, de même sens (en latin classique « style pour écrire sur la cire »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
scriptorium scriptoriums
\skʁip.tɔ.ʁjɔm\

scriptorium \skʁip.tɔ.ʁjɔm\ masculin

  1. (Histoire) Au Moyen Âge, atelier d'écriture et d'enluminure d'un monastère.
    • Guillaume s'est glissé sans faire de bruit dans la bibliothèque et le scriptorium. Sur des étagères, le long des murs, sont posés d'énormes manuscrits. Penchés sur leur pupitre, des moines lisent à voix basse tandis que d'autres tracent des lettres sur des parchemins. — (Coppin, Brigitte, À la découverte du Moyen Âge, Père Castor Flammarion, 1998)
    • L'histoire des techniques de la copie, l'art des enlumineurs, la création des cabinets monastiques de copie (le scriptorium), les premières librairies dans le quartier Saint-Jacques de Paris, près du Couvent des Dominicains, tout cela est ici admirablement raconté. — (Le Devoir, 28-29 décembre 2002)

HyperonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Avec le sens de « [ce qui sert à] l’écriture »), neutre substantivé de scriptorius.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif scriptorium scriptoria
Vocatif scriptorium scriptoria
Accusatif scriptorium scriptoria
Génitif scriptoriī scriptoriōrum
Datif scriptoriō scriptoriīs
Ablatif scriptoriō scriptoriīs

scriptorium \Prononciation ?\ neutre

  1. Style pour écrire.

SynonymesModifier

RéférencesModifier