scrutateur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de scruter, avec le suffixe -ateur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
scrutateur scrutateurs
\skʁy.ta.tœʁ\

scrutateur \skʁy.ta.tœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : scrutatrice)

  1. Celui qui scrute.
    • Un sage scrutateur de la nature, des secrets de la nature. - Dieu est le scrutateur des cœurs.
  2. (Élection) Personne désignée pour prendre part à l'organisation du scrutin, à sa vérification et à son dépouillement.
    • A chaque table, l'un des scrutateurs extrait le bulletin de chaque enveloppe et le passe déplié à un autre scrutateur ; celui-ci le lit à haute voix ; les noms portés sur les bulletins sont relevés par deux scrutateurs au moins sur des listes préparées à cet effet. — (Article L65 du Code électoral français)

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin scrutateur
\skʁy.ta.tœʁ\

scrutateurs
\skʁy.ta.tœʁ\
Féminin scrutatrice
\skʁy.ta.tʁis\
scrutatrices
\skʁy.ta.tʁis\

scrutateur \skʁy.ta.tœʁ\

  1. Qui scrute
    • L’ermite jeta un regard scrutateur sur le chevalier ; dans ce regard brillait une sorte d’expression comique, comme, s’il était incertain de savoir s’il agissait avec prudence en se fiant à son hôte. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il examina la princesse Marie avec cette attention scrupuleuse, cet œil scrutateur d’une mère sur la jeune personne qu’elle choisirait pour compagne de son fils. — (Alfred de Vigny, Cinq-Mars, Michel Lévy frères, 1863)
    • D’un coup d’œil scrutateur, le père l’examinait et le gars, craignant d’être fouillé, commençait à n’en pas mener large, […]. — (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier