Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) Du latin sculpere ; le \t\ n’est pas étymologiquement justifié pour le verbe → voir sculpteur et sculpture.

Verbe Modifier

 
Sculpter le bois.

sculpter \skyl.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Arts) Façonner, avec le ciseau ou un autre outil, une figure en relief, en pierre, en marbre, en bois, etc.
    • Parmi les tailleurs de pierre qui sculptaient les images des cathédrales, il y avait des hommes d’un talent supérieur, qui semblent être demeurés toujours confondus dans la masse des compagnons ; ils ne produisaient pas moins des chefs-d’œuvre. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre VII, La morale des producteurs, 1908, page 360)
    • Quand il fut parvenu au large du Breidifjord, il jeta lui aussi à la mer les piliers sacrés sur lesquels était sculptée l'image de Thor, en faisant le vœu de s'arrêter là où le dieu Thor serait porté par les flots. — (Otto Rahn, La cour de Lucifer, 1937, traduit de l'allemand, Ars Magna, 2016)
  2. (Par extension) (Figuré) Embellir le corps par l’exercice physique, la musculation.
    • C’est le héros qu’il veut montrer aux Italiens : Hercule au corps sculpté par l’exercice, au visage sévère, au regard inflexible qui porte loin, par-delà les obstacles, vers la victoire finale. — (Jean-Michel Olivier, L’enfant secret, L'Âge d'Homme, 2003, page 66)
    • Au programme : tous leurs secrets pour se sculpter une silhouette de rêve, aux rondeurs fermes et bien placées, un maintien et des jambes de danseuse, ainsi que pour se faire la peau douce et lisse de la tête aux pieds. — (Maud Gaudin, Un corps sublime: 25 trucs et astuces de grand-mère, Primento, 2015, page 5)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier