Ouvrir le menu principal

se jeter à l’eau

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) → voir jeter et eau
Expression signifiant au sens propre « entrer dans l’eau d’un seul coup », employée tantôt au sens propre tantôt au sens figuré.

Locution verbale Modifier

se jeter à l’eau \sə ʒə.te a l‿o\ (se conjugue → voir la conjugaison de jeter)

  1. (Propre) Se précipiter dans une rivière, un lac, etc. dans l’intention de se donner la mort.
    • Regardez ces flots sombres : n’avez-vous pas souvent entendu dire que des malheureuses comme nous se jettent à l’eau sans qu’âme qui vive s’en inquiète ou les regrette ? — (Charles Dickens, Oliver Twist, Chapitre 46, 1837 (1881 pour la version française))
    • Mais dans une auberge de village où il était venu passer la nuit il était resté pour veiller une pauvresse qui avait tenté de se jeter à l’eau — (Marcel Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1918)
  2. (Figuré) Prendre soudain une décision, généralement risquée ou d’issue incertaine, s’engager dans une entreprise sans certitude de réussir.
    • Est-ce que quelqu’un se jette à l’eau pour leur dire qu’ils ont tort ?
    • Il n’avait pas envie d’être candidat mais il a fini par se jeter à l’eau.
    • Longtemps je n’ai pas osé vous écrire. Aujourd’hui je me jette à l’eau.

SynonymesModifier

(Figuré) Prendre soudain une décision (2) :

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier