Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser)  Composé de se, la et raconter.

Locution verbale modifier

se la raconter \sə la ʁa.kɔ̃.te\ (se conjugue → voir la conjugaison de raconter)

  1. (Populaire) Frimer.
    • Thierry évite de se la raconter. L’an dernier, il l’avait joué sûr de lui en expliquant comment il avait « apporté une réelle valeur ajoutée au projet » et s’était pris un cinglant retour : « Au moins un de satisfait... » — (Alexandre des Isnards, Thomas Zuber, L’Open space m’a tuer, Allary éditions, 2015)
    • Jadis bête de foire, le geek est désormais à la mode et préfère se la raconter avec ses nouvelles lunettes plutôt que de décapiter des poulets avec les dents. — (Titiou Lecocq, Diane Lisarelli, Encyclopédie de la web culture, Robert Laffont, 2011, page 83)
    • Une fois encore, n’allez pas croire que je me la raconte. C’est juste la vérité. Je ne supporte pas les jolies filles qui font mine de ne pas savoir qu’elles sont belles. C’est malhonnête. Ce genre de fausse modestie peut être aussi agaçant que la vantardise. — (Harlan Coben, À quelques secondes près, Pocket, 2012)
    • Je sais que les gens auront beau dire : Encore un médecin bamiléké qui se la raconte, ils viendront quand même. — (Nicolas Fargues, Attache le cœur, P.O.L, 2018)

Synonymes modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes