se tirer sur l’élastique

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

→ voir se, tirer, sur, l’ et élastique

Locution verbale Modifier

se tirer sur l’élastique \sə ti.ʁe syʁ l‿e.las.tik\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de tirer)

  1. (Figuré) (Populaire) Se masturber.
    • La Savoie, ça la faisait toujours penser à ce petit merdeux mort cramé qu’avait commencé à se branler devant la scène, devant elle, la baston qu’avait suivie… nul, archi nul ! [P]utain de viande saoule ! [T]out ça pour un p’tit con bourré qu’avait pas résisté à l’envie d’se tirer sur l’élastique… [D]ur à comprendre les mecs parfois… — (Luc Biichlé, L’ire de l’aïeul, L’Harmattan, 2011, ISBN 978-2-296-54959-3)
  2. (Par extension) (Populaire) Ne rien faire.
    • Les députés peuvent retourner chez leur tata préférée, eux qui se gobergent en permanence sur les bancs de l’Assemblée, gras et replets qu’ils sont, payés à se tirer sur l’élastique, tortorant joyeusement place du Palais-Bourbon, rue de Bourgogne et aux Invalides. — (Jules Magret, Touchez pas au frichti, L’Archipel, 2017, ISBN 978-2-809-82234-2)

SynonymesModifier

  1. Se masturber → voir se masturber
  2. Ne rien faire → voir paresser

TraductionsModifier

  1. Se masturber → voir se masturber
  2. Ne rien faire → voir paresser