Voir aussi : Sein

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin sinus (« courbure, sinuosité, pli ; plis d’une voile de navire ; concavité ; golfe, anse ; pli de la toge en travers sur la poitrine (servant de poche, de bourse) »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sein seins
\sɛ̃\

sein \sɛ̃\ masculin

 
Le sein d'une femme (Homo sapiens).
  1. (Anatomie) Partie antérieure du thorax humain, où se trouvent les mamelles.
    • Il le pressa contre son sein.
  2. (Par extension) Poitrine des femmes.
  3. Chacune des mamelles des femmes.
    • Il y a encore une autre région frontière orificielle qui est un foyer sexuel tactile de haute importance : le bout des seins. — (Havelock Ellis, La Sélection Sexuelle chez l'Homme : Toucher, odorat, ouïe, vision, traduit par A. Van Gennep, Paris : Mercure de France, 1922, page 45)
    • C'est la plus jolie des trois. Ses cheveux tombent jusqu'aux talons. Elle a des seins et des fesses de statue. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre II)
    • Tu l'as remarquée, toi, Maillat ? Comment tu la trouves ?
      — Pas mal. Elle manque peut-être un peu de seins
      — Ça, dit Alexandre impartialement, ça m'est égal. Je m'en sers jamais.
      — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 64)
    • Deux berceaux côte à côte, dans sa chambre, renfermaient les deux petits corps. La nuit, Zaheira s’éveillait pour leur donner le sein. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Jusqu’à la Première Guerre mondiale, la plupart de nos grands-mères – les arrière-arrière-grands-mères de notre petit-enfant – nourrissent leurs bébés, c’est-à-dire nos mères et nos pères, au sein, comme cela s’est fait depuis des millions d’années. — (Sylvie Marion, Les Nouvelles Grands-mères: L’art et la manière d’être grand-mère aujourd’hui, Librairie Hachette, 1995)
    • Elle ressemble pas du tout aux autres filles que mon frère kiffait avant et qui avaient toutes des seins gros comme des pamplemousses. — (Claudine Desmarteau, Le Petit Gus au collège, Albin Michel, 2013)
  4. (Vieilli) ou (Littéraire) Partie du corps des femmes où se développe l’enfant de la conception à la naissance ; utérus.
    • Elles s’enfuient ensuite vers leur demeure inexpugnable, portant dans leurs seins les fruits d’unions brutales et sans volupté. — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
  5. (Par extension) (Rare) Centre fertile d’un animal, d’une chose.
  6. Partie intérieure, intime ; milieu, centre.
    • Lorsque Rousseau demandait que la démo­cratie ne supportât dans son sein aucune association particulière, il raisonnait d’après la connaissance qu’il avait des républiques du Moyen Âge ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, page 280)
    • Les desservants peuvent, désormais, disparaître ; le peuple tiendra. […]. Il tiendra, car, de son sein, des chefs surgissent qui organisent un nouveau culte. — (Auguste Billaud, La Petite Église dans la Vendée et les Deux-Sèvres, 1800-1830, Nouvelles Éditions Latines, 1961, page 594)
  7. (Figuré) Esprit ou cœur de l’être humain.
    • Déposer ses secrets dans le sein d’un ami.

SynonymesModifier

Partie antérieure du thorax
poitrine, poitrail
Poitrine des femmes
balcon (Familier), gorge (Par métonymie), loches (Vulgaire)
Chacune des mamelles des femmes
boîte à lait (Familier), boîte à lolo (Familier), boule (Familier) (Québec), doudoune (Familier), flotteur (Familier), lolo (Familier), loloche (Argot), melon (Familier), miche (Familier), néné (Familier), nichon (Familier), nibard (Très familier), obus (Très familier), robert (Familier), rotoplot (Familier), tété (Familier), téton

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier


HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • sein sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du latin signum.
(Nom 2) Du latin sonitus avec spécialisation de sens vers « son de cloche » ; voir sonite.

Nom commun 1 Modifier

sein \Prononciation ?\ masculin

  1. Signe, marque.

VariantesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Nom commun 2Modifier

sein \Prononciation ?\ masculin

  1. Son de cloche, cloche.
    • qui donc oist les sains partout soner.
    • L'evesque fait les seins suner.
    • Si font soner un seint de la mestre forteresce. — (Lancelot)

VariantesModifier

RéférencesModifier

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux haut allemand sīn. Ce mot dénote une supplétion car son étymologie est distincte de celles de bin et de war.

Verbe Modifier

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich bin
2e du sing. du bist
3e du sing. er ist
Prétérit 1re du sing. ich war
Subjonctif II 1re du sing. ich wäre
Impératif 2e du sing. sei
2e du plur. seid
Participe passé gewesen
Auxiliaire sein
voir conjugaison allemande

sein \ˈzaɪ̯n\ (voir la conjugaison)

  1. Être.
    • Ich bin zu Hause.
    Je suis à la maison.
    • Wie alt bist du?
    Quel âge as-tu ?
    • Diese Mauer ist drei Meter hoch.
    Ce mur mesure trois mètres de hauteur.
    • Sein oder nicht sein, das ist die Frage.
    Être ou ne pas être, cela est la question.

NotesModifier

Le verbe sein se conjugue avec l’auxiliaire sein pour former les temps composés de la voix active.

Apparentés étymologiquesModifier

Adjectif possessif Modifier

Cas Masculin sing. Féminin sing. Neutre sing. Pluriel
Nominatif sein seine sein seine
Accusatif seinen seine sein seine
Datif seinem seiner seinem seinen
Génitif seines seiner seines seiner
Nombre 1e pers. 2e pers. 3e pers.
Singulier mein dein sein/ihr/sein
Pluriel unser euer ihr/Ihr

sein \ˈzaɪ̯n\

  1. Son, sa, ses. (s’utilise quand le possesseur est masculin ou neutre)
    • Der Mann sucht seinen Hut.
    L’homme cherche son chapeau.
    • Das Kind sucht seine Spielsachen.
    L’enfant cherche ses jouets.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

FrisonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe Modifier

sein \Prononciation ?\

  1. Soit, ça va.

SynonymesModifier

AnagrammesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom sein seinen
Diminutif seintje seintjes

sein \Prononciation ?\ neutre

  1. Signal.
  2. (Chemin de fer) Signal.

Forme de verbe Modifier

sein \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent du verbe seinen (signaler).

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 95,9 % des Flamands,
  • 95,5 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]