Voir aussi : Sémélé

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie obscure :
  1. Selon certains[1], le mot serait dérivé de lemele, alemele, aslemele, (« petite lame, lamelle »), la première syllabe ayant été prise pour l’article, puis remplacée par se-, du latin ipsa, lors de la concurrence entre ille (qui donne le, la) et ipse.
  2. Il est pour[2] *solelle, diminutif de sole, devenu somelle par dissimilation.
  3. D'autres[3] y voient un diminutif de somme.
  4. Scheler[3] conjecture pour étymon sapella, stapella, stapia, « chaussure, objet servant à marcher ».
  5. M. Bugge — (Romania, n° 10, page 157), arguant d'une des formes, sommele, suppose un bas-latin *sumella, *subella, comme samedi est pour *sabedi. *Subella est le diminutif de suber (« liége »), la notion originaire de semelle serait petit morceau de liége, semelles de liége.

Nom commun Modifier

semele \Prononciation ?\ féminin

  1. Semelle.
    • Nus [nul] ne puet estre baudroier à Paris, ce est à savoir conreur de cuir por fere courroies à ceindre et por fere semeles à souliers, se il n'achate le mestier du roy — (Livre des métiers)

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier