Voir aussi : Semelle

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français semele d’origine controversée.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
semelle semelles
\sə.mɛl\
 
Une semelle intérieure de chaussure (1).

semelle \sə.mɛl\ féminin

  1. Pièce de cuir, de caoutchouc, qui fait le dessous d’une chaussure, d’une botte, d’une pantoufle.
    • A ses pieds, on fixa des semelles de sandales qui s'attachaient à ses jambes brunes par des lanières de cuir croisées. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Il pressentait que l'eau triompherait des semelles sans résistance, et, sournoisement, s'infiltrerait jusqu'aux chevilles. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 9)
    1. Morceau de liège, de feutre taillés en semelle, qu’on met dans les souliers pour garantir les pieds de l’humidité, du froid.
    2. Morceau d’étoffe dont on garnit le pied d’un bas.
      • Mettre des semelles à des bas.
  2. (Par extension) Pied, longueur d’un pied.
    • Ne pas reculer d’une semelle.
    • (Escrime) Rompre la semelle, reculer de la longueur du pied.
  3. (Charpenterie) Pièce de bois couchée horizontalement sous le pied d’un étai, ou servant d’entrait dans un comble.
    • Semelle d’étai.
  4. (Marine) Pièces de bois plates qu’on met sous un corps pesant pour servir à le faire glisser.
  5. (Artillerie) Plateau de bois très épais, qui se place entre les deux flasques d’un affût, et sur lequel le canon pose.
  6. (Figuré) (Familier) Viande très dure à mâcher ou trop cuite.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   semelle figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : art funéraire.

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

PrononciationModifier



HomophonesModifier

RéférencesModifier