Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De senestre.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin senestré
\sə.nɛs.tʁe\

senestrés
\sə.nɛs.tʁe\
Féminin senestrée
\sə.nɛs.tʁe\
senestrées
\sə.nɛs.tʁe\
 
Blason de Lay-Saint-Christophe : D’azur à la crosse épiscopale d’or, chargée en abîme d’un anneau du même avec une pierre d’argent aux trois taches de gueules mal ordonnées, adextrée d’un lion contourné aussi d’or et senestrée d’une aigle du même, à la fleur de lys aussi d’argent brochant en pointe sur la crosse, au chef cousu aussi de gueules chargé de trois alérions aussi d’argent.

senestré \sə.nɛs.tʁe\

  1. (Héraldique) Accompagné à gauche. Dans certains blasons modernes, s’entend pour « décalé à senestre ».
    • Senestré. Ce terme s’applique en premier lieu aux figures qui en ont une ou plusieurs autres à leur côté senestre. Ensuite c’est le nom d’une section héraldique qui produit un pal, réuni au côté senestre de l’écu (I, 52). — (Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : précédé d’un Dictionnaire des termes du blason, tome 1 (A–K), G. B. van Goor Zonen, Gouda, 1884)
    • BoomGorinchem. D’or à un arbre terrassé de sin., adextré d’une abeille au nat., et senestré d’une écusson d’arg. ch. d’un cœur de gu. — (Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : précédé d’un Dictionnaire des termes du blason, tome 2 (L–Z), G. B. van Goor Zonen, Gouda, 1887)

NotesModifier

La partition étant rare, il vaut mieux la traiter comme une pièce, le flanc.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier