sentir le vent du boulet

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de sentir, vent et boulet.
Par analogie avec un boulet de canon qui nous aurait frôlé : on évite la mort mais de très peu.

Locution verbale Modifier

sentir le vent du boulet \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de sentir)

  1. (Figuré) Pressentir ou voir venir un insuccès, un échec.
    • Après l’arrêt, en 2013, de la vieille raffinerie Petroplus (ex-Shell), à Petit-Couronne, et des émissions de dioxyde de soufre qui allaient avec, une autre usine emblématique sent aujourd’hui le vent du boulet. — (Gilles Triolier, A Rouen, l’industrie baisse pavillon, Le Monde. Mis en ligne le 10 octobre 2019)
  2. (Figuré) Échapper de peu à une déconvenue.

VariantesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier