septantaine

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de septante avec le suffixe -aine.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
septantaine septantaines
\sɛp.tɑ̃.tɛn\

septantaine \sɛp.tɑ̃.tɛn\ féminin

  1. (Belgique) (Suisse) ou (Vieilli) Nombre d’environ septante, soixante-dix.
    • C’est un long vieillard, mince comme un baliveau, un peu courbé par une bonne septantaine d’ans. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Ces deux romans figurent aujourd’hui parmi la septantaine de Delly qui ornent fièrement ma bibliothèque […] — (François Rivière, Un personnage de romans, page 64, 1987)
  2. (Belgique) (Suisse) (Lyonnais) ou (Vieilli) Âge de septante ans, ou allant de septante à quatre-vingts ans.
    • « […] Oh, moi ! reprit-il en riant, j’ai passé la septantaine. — Eh bien, vous êtes comme moi, vous ne paraissez pas avoir votre âge. » — (George Sand, Histoire de ma vie, page 85, 1876)
    • Ainsi A et B, couple dans la septantaine environ que nous interviewons ensemble, comparent les situations sociolinguistiques antérieure et actuelle en ce qui concerne la nécessité d’apprendre les langues étrangères : […] — (Raphaël Maitre, Marinette Matthey, Le patois d’Évolène aujourd’hui… et demain ?, in Annette Boudreau, Lise Dubois, Jacques Maurais, Grant McConell, Colloque international sur l’Écologie des langues, page 57, 2003, L’Harmattan)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier