serpentaire

Voir aussi : Serpentaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) Emprunté au latin serpentarius (« qui mange les serpents »).
(Nom commun 2) Emprunté au bas latin serpentaria (« sorte d'arum »), dérivé de serpens (« serpent »), par analogie de forme ou d’aspect ou par les vertus qu’on attribuait à ces plantes.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
serpentaire serpentaires
\sɛʁ.pɑ̃.tɛʁ\

serpentaire \sɛʁ.pɑ̃.tɛʁ\ masculin

 
Un serpentaire (Sagittarius serpentarius).
  1. (Ornithologie) Nom vernaculaire de plusieurs oiseaux de proie rapaces diurnes (falconiformes) de la famille des accipitridés (Accipitridae) ou de la famille des sagittaridés (Sagittariidae), ophiophages, c’est-à-dire qui se nourrissent régulièrement ou occasionnellement de serpents.
    • On croyait le serpentaire de Madagascar définitivement perdu jusqu’à ce qu’on identifie son cri territorial dans les années 1990, sa population totale est aujourd’hui estimée à environ 250 individus.

SynonymesModifier

  • messager sagittaire, nom retenu par la Commission internationale des noms français des oiseaux (CINFO) pour désigner Sagittarius serpentarius
  • secrétaire, autre nom traditionnel de Sagittarius serpentarius

HyperonymesModifier

(simplifié)

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
serpentaire serpentaires
\sɛʁ.pɑ̃.tɛʁ\
 
Serpentaire (Arum dracunculus)
 
Serpentaire rouge (Polygonum bistorta)

serpentaire féminin

  1. (Botanique) Nom vulgaire de différentes plantes, réputées détruire les serpents ou guérir leurs morsures : Arum dracunculus ou Dracunculus vulgaris, les aristoloches (aristoloche de Virginie, Aristolochia serpentaria, aristoloche du Texas, Aristolochia reticulata), serpentaire rouge ou renouée bistorte, Polygonum bistorta, etc.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier