FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin servilis (« servile »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
servile serviles
\sɛʁ.vil\

servile \sɛʁ.vil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à l’état d’esclave, de domestique.
    • Pars courageusement, laisse toutes les villes ;
      Ne ternis plus tes pieds aux poudres du chemin,
      Du haut de nos pensers vois les cités serviles
      Comme les rocs fatals de l'esclavage humain.

      — (Alfred de Vigny, La Maison du berger)
    • N’est-ce pas que j’en ferai ce qu’il me plaira, un esclave si c’est mon caprice, et que je puis attendre du premier venu la plus servile obéissance ? — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • La masse servile, issue des deux dernières castes, représente près de 10 % de la population, faisant de la Mauritanie le pays qui connaît le taux d'esclaves le plus élevé au monde. — (Zineb El Rhazoui, Mauritanie : esclaves contre dieux et maîtres, Charlie Hebdo, 7 janvier 2015)
  2. (Figuré) Qui est bas, rampant.
    • Une âme servile.
    • Un esprit servile.
    • Obéissance servile.
    • Sentiments serviles.
    • Complaisance servile.
    • Flatterie basse et servile.
  3. (Littérature et Arts) Qui s’attache trop à l’imitation d’un modèle, ou à la lettre d’un original.
    • Imitateur servile.
    • Traducteur servile.
    • Imitation servile.
    • Copie servile.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin servilis (« servile »).

Adjectif Modifier

servile \Prononciation ?\

  1. Servile.

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « servile [Prononciation ?] »

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du latin servilis (« servile »).

Adjectif Modifier

servile \Prononciation ?\

  1. Servile.