servitude

2017-fr.wp-red-source.svg Cette page a été listée dans les pages à vérifier .
Merci d’en discuter sur la page Discussion « servitude ».
À vérifier : L'application du mot aux alimentations ou installations auxiliaires semble courant dans l’aéronautique, laboratoire, mais pourrait être une utilisation erronée.

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin servitudo.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
servitude servitudes
\sɛʁ.vi.tyd\

servitude \sɛʁ.vi.tyd\ féminin

  1. Esclavage, captivité ; état d’un peuple entièrement subjugué.
    • Historiquement, lorsqu'une ethnie envahit le territoire d'une autre ethnie, elle la réduit habituellement en servitude. — (« L’insoutenable légèreté du darwinisme », dans Le Québec sceptique, n° 60, pp. 40-47, été 2006)
    • Le joug de la servitude.
    • Délivrer, tirer de servitude.
    • Sortir de servitude.
  2. (Figuré) État d’un homme assujetti, livré à ses passions.
    • Je percevais au tremblement de leur voix, au miel de leurs paroles, cette terrible servitude qui les liait à ce qu'on nomme l'amour, d'un mot trop doux parce qu'on ne veut pas lui donner son véritable visage de bestialité et d'animalité. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 32)
  3. Contrainte, assujettissement.
    • Pourtant, il s’en trouvera pour voter pour lui avec enthousiasme.
      Pourquoi certains, demandait Spinoza il y a 350 ans, « combattent-ils pour leur servitude comme si c’était pour leur salut ? »
      — (Joseph Facal, Comment peut-on sérieusement appuyer Justin?, Le Journal de Montréal, 9 février 2021)
    • Il est obligé de se rendre là tous les jours à telle heure, c’est une grande servitude.
  4. (Droit de propriété) Assujettissement, une charge que doit supporter le propriétaire d’une maison, d’une terre, comme un passage, une vue, l’écoulement des eaux, etc.
    • Imposer une servitude.
    • Racheter une servitude.
    • Il y a de fâcheuses servitudes sur cette maison.
    • Servitudes urbaines.
    • Servitudes rurales.
    • Servitude de passage, de vue.
    • Servitude de tréfonds.
  5. (Au pluriel) (Technique) Installation, réseau, alimentation auxiliaire qui est nécessaire au fonctionnement d'un appareil, d'un système, d´un laboratoire.
    • Servitudes d’habitacle (climatisation, éclairage interne d’une voiture, d'un avion)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   servitude figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : esclavage.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Servitude sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin servitudo.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
servitude
\ˈsɜː.vɪˌtjuːd\
servitudes
\ˈsɜː.vɪˌtjuːdz\

servitude \ˈsɜː.vɪˌtjuːd\

  1. Servage.