Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de faire et de ainsi.

Locution adverbiale Modifier

si fait \si fɛ\ invariable

  1. Façon de parler elliptique qui, dans une réponse, sert à affirmer fortement ce qu’un autre nie ou met en doute ; équivaut à mais si.
    • « Vous ne me connaissez pas ?
      Si fait, je vous connais bien. »
    • « Vous ne voulez pas ?
      Si fait. »
    • - Je ne saisis pas. Ne vous êtes-vous pas affrontés en duel, Ware et toi, ce matin ?
      Si fait.
      — (Sylvia Day, Si vous m’embrassez, traduction d’Agathe Nabet, J’ai lu, 2014)
  2. (Par extension) Simple confirmation ; équivaut à mais oui.
    • - Vous êtes monsieur le commissaire San-Antonio ? halète-t-elle.
      - Si fait, madame, rétorqué-je, comme un homme qui a lu les Trois Mousquetaires et qui veut que ça se sache.
      — (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, pages 16-17)
    • - Elle le garde sous son lit, si fait. Elle ne sait pas que je l’ai vu.
      - Tu en es sûre ?
      - Si fait, affirma Susan avant d’ajouter simplement : Elle m’aurait tuée si elle l’avait su.
      — (Stephen King, La Tour Sombre IV : Magie et cristal, traduction d’Yves Sarda, J’ai lu, 2006)

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier