si peu que rien

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Brachylogie pour « si peu que c’est comme si ce n’était rien ».

Locution adverbiale Modifier

si peu que rien \si pø kə ʁjɛ̃\

  1. Si peu que c’est négligeable, que c’est sans conséquence, qu’il n’y a pas à en tenir compte ; fort peu.
    • Quelquefois elle s’occupait à filer et à autres menus ouvrages (mais si peu que rien), peut-être une heure le jour, tout le reste s’employait au service du roi des rois. — (R. P. Louis de la Rivière, Histoire de Marie Tessonnière, native de Valence en Dauphiné, livre premier, chapitre XI ; Chez Claude Prost, Lyon, 1650, page 26.)
    • « si peu de rien » c’est ainsi que Rabelais traduisait plaisamment « SPQR », les initiales de la devise latine « Senatus populusque romanus ».