Voir aussi : Silure

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin silurus, venant du grec ancien σίλουρος, silouros (« silure »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
silure silures
\si.lyʁ\

silure \si.lyʁ\ masculin

 
Des silures de verre.
 
Le silure glane.
 
Un silure grenouille.
 
Le poisson-chat du Mékong est un silure.
  1. (Ichtyologie) Une des espèces de grands poissons osseux surtout d’eau douce, très allongés, souvent dotés de barbillons, à tête plate, à peau lisse et molle ou couverte de plaques osseuses.
    • Tudieu s'exclama Harry Dickson, en examinant les longs filaments qui dépassaient de la tête du monstre aquatique, un silure ! Je comprends la terreur et la fin du pauvre diable qui se hasarda dans ces eaux maudites. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Maison du scorpion, 1932)
    • Le corps du silure s’apparente à un véritable sonar vivant : sa ligne latérale, son oreille interne l’informent avec précision sur tout ce qui bouge dans son environnement proche, même lorsque l’eau est opaque. — (Silure : pêche active aux leurres, in Le Chasseur français, juillet 2015)

DérivésModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier