simplicité

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin simplicitas, dérivé de simplex (« simple »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
simplicité simplicités
\sɛ̃.pli.si.te\

simplicité \sɛ̃.pli.si.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui n’est pas composé.
  2. Caractère de ce qui n’est pas compliqué.
    • Le mécanisme de ce cylindre, quoique de la dernière simplicité, ne fut d'abord que très-embrouillé dans ma tête; mais, en attendant que mes premières idées se nettoyassent, je fus si aise de les avoir eues, que j'en tressaillis, […]. — (« Quatrième mémoire : Projet d'un nouvel orgue... », dans les Œuvres complètes de Diderot, tome 9, Paris : chez Garnier frères, 1875, page 158)
    • Quels termes saurai-je trouver, suffisamment simples dans leur sublimité, — suffisamment sublimes dans leur simplicité, — pour la simple énonciation de mon thème ? — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire)
    • Même s’ils en font rêver plus d’un, tout le monde n’investit pas des tracteurs high-tech. À tous ceux qui recherchent la simplicité et l’efficacité avant tout, cet essai est fait pour vous. — (« Essais de tracteurs : John Deere 6195 M contre 7810 : le choc des générations », le 8 novembre 2017, sur le site de La France agricole (www.lafranceagricole.fr).)
  3. Caractère de ce qui est sans apprêt, sans recherche.
    • Il est d’une grande simplicité dans ses vêtements, dans ses manières, dans son langage.
    • Cet écrivain a une grande simplicité de style.
  4. Qualité de ce qui est sans détours, sans déguisement.
    • Pendant un moment, la morgue germanique lutta en lui avec la simplicité anglaise, et aussi avec sa bienveillance naturelle et sa loquacité, et elle eut le dessous. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 174 de l’édition de 1921)
    • La simplicité d’un enfant.
    • Simplicité de cœur.
    • Aimable simplicité.
    • La simplicité a deux sœurs : la grâce et la dignité. — (Mustapha Fahmi, La leçon de Rosalinde, éditions La Peuplade, Chicoutimi (Québec), 2018, p. 76)
  5. Naïveté, trop grande facilité à croire, à se laisser tromper.
    • Je ne vis jamais une si grande simplicité.
    • C’est une grande simplicité de croire cela.
    • Il y a de la simplicité dans son cas.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier