Voir aussi : sinistré

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin sinister (« qui est à gauche »), d’où préjudiciable suivant des croyances antiques.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sinistre sinistres
\si.nistʁ\

sinistre \si.nistʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui annonce ou qui présage des malheurs.
    • Pas un détenu qui ne se retourne le soir sur sa paillasse à l’idée que l’aube peut être sinistre, qui ne s'endort sans souhaiter qu'il ne se passe rien. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • […]; c'est sur cette même place où son union avec Marie-Antoinette d'Autriche fut célébrée par une fête qu’enlaidirent des présages sinistres. — (Christophe Félix L. Ventre de la Touloubre, Éloge historique et funèbre de Louis XVI, roi de France et de Navarre, à Paris, chez Lebègue, chez Crapart, chez Petit & chez Plancher, avril 1814, page 293)
  2. (Par extension) Qui est sombre, funeste ou terrifiant.
    • Le paysage était sinistre ; l’on éprouvait un extraordinaire malaise à le contempler, peut-être parce qu’il déroutait cette idée de l’infini qui est en nous. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Vingt mille habitants vivent et prospèrent dans cet archipel sinistre, mais attirant. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Sinistres aspects où je trouve un ressouvenir de ce que fut Messine détruite par un tremblement de terre ! — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Pleurez, oiseaux de février,
      Au sinistre frisson des choses,
      Pleurez, oiseaux de février…
      — (Émile Nelligan, Soir d'hiver (poème), 1898)
  3. (Spécialement) Qualifie la physionomie, l’air du visage qui aurait quelque chose de sombre et de méchant.
  4. Qui est méchant, funeste, pernicieux.
    • Cet homme a des projets sinistres.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sinistre sinistres
\si.nistʁ\

sinistre \si.nistʁ\ masculin

  1. Dommage comme un incendie, une inondation, un tremblement de terre, etc.
  2. (En particulier) (Assurance) Pertes et dommages qui arrivent aux objets assurés.
    • évaluer le sinistre.
    • Payer le sinistre.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe sinistrer
Indicatif Présent je sinistre
il/elle/on sinistre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je sinistre
qu’il/elle/on sinistre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
sinistre

sinistre \si.nistʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de sinistrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de sinistrer.
    • Je vous l’ai dit : cela fait trente ans qu’au nom de l’idéologie, de la rentabilité et des priorités budgétaires, on sinistre la psychiatrie dans ce pays. — (Bernard Minier, Glacé, XO Éditions, 2011, chapitre 15)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de sinistrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de sinistrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de sinistrer.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

IdoModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de sinistra avec le suffixe -e.

Adverbe Modifier

sinistre \si.ni.ˈstrɛ\

  1. À gauche.

ItalienModifier

Forme d’adjectif Modifier

sinistre \si.ˈnis.tɾe\

  1. Féminin pluriel de sinistro.