Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin Sinopis (« terre de Sinope »), du grec ancien σινωπίς (« terre de Sinope » sorte d’ocre rouge). De Σινώπη, nom en grec ancien de la ville de Sinop au nord de la Turquie.
(Héraldique) Le sens originel était « rouge » mais est devenu « vert » durant les XIIIe et XIVe siècles. Une fois remplacé par gueules, le terme vieilli sinople aurait été récupéré opportunément pour désigner le vert, confondu avec vair.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sinople sinoples
\si.nɔpl\
 
Écu de sinople.

sinople \si.nɔpl\ masculin invariable

  1. (Minéralogie) Synonyme de quartz hématoïde.
    • Le quartz sinople est tantôt cristallisé, et tantôt en masse ; dans le premier cas, il porte vulgairement le nom de hyacinthe occidental ou de Compostelle, — (A. Brongniart, Traité de minéralogie, tome I, page 282, dans Pougens)
  2. (Héraldique) Émail de couleur verte que l’on utilise en blasonnement pour indiquer la couleur verte d’un élément des armoiries : écu, partition, pièce, meuble, etc.
    • De sinople, au chef d’argent chargé de trois gouttes de sang de gueules, qui est d’Écurie du Pas-de-Calais → voir illustration « écu de sinople »
    • […] Othon remarqua l’écusson qui la surmontait, et sur lequel étaient sculptées et peintes les armes de la maison de Clèves, qui étaient d’azur à un cygne d’argent sur une mer de sinople. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
      • N.d.l.R. Dumas invente: le blason de la maison de Clèves n'avait rien de tout cela, il était quasi géométrique: de gueules à un écu en cœur d'argent, aux rais d'escarboucle d'or brochant sur le tout.
    • Sinople, autrement verd ; Car le sinople est proprement une sorte de craie, ou de mineral, qui se trouve au Levant, & est bon pour teindre en verd. — (Theses des principes du blason, page 7, 1719)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • sinople sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Le thésaurus couleur en français  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir ci-dessus.

Nom commun Modifier

sinople \Prononciation ?\ masculin

  1. Rouge.
    • Plus vermeilles que nul sinoples — (Le Tournoiement de l’Antéchrist, édition de Tarbé, page 19)
    • De l’escu a sinople taint — (L’âtre périlleux, anonyme, manuscrit 1433 français de la BnF)

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

  • sinople dans le Dictionnaire Électronique de Chrétien de Troyes