Étymologie

modifier
(Date à préciser) Du persan شیرشکری, shîrsakari[1], composé de شیر, shir (« lait »), شکر, sakar (« sucre ») et , -i, littéralement « lait-et-sucre » anglicisé, le commerce des indiennes se faisant, à partir du XIXe siècle, via l'Angleterre, en seersucker : « l'actuel seersucker est l'héritier des cirsakas mentionnés en 1755 dans Le Mercure. » — (Les étoffes : dictionnaire historique, 1994)

Nom commun

modifier
Invariable
sirsacas
\siʁ.sa.kɑ\
 

sirsacas \siʁ.sa.kɑ\ masculin

  1. (Textile) Étoffe de coton qui était fabriquée en Inde.
    • Rappelons cependant que Chardon était de tenue négligée. En 1780, il possédait :
      Un surtout de sirsacas rayé jaune et blanc.
      Une redingote de taffetas à petits carreaux.
      — (André de Maricourt, « Un intendant de Corse sous Louis XVI : Daniel-Marc-Antoine Chardon et sa famille (1731-1805) », dans la Revue des questions historiques, vol. 77, Librairie de Victor Palmé, 1905, p. 538)
    • Enfin, la nau le mena rive gauche, aux côtés d’un bourgeois qui portait un habit bleu barbeau à boutons de nacre, et d’un cadet paré d’une chemise et d’une cravate de sirsacas. — (Raymond Leclerc, Les Cayol: Au pas le Roy, 1993)

Synonymes

modifier

Hyperonymes

modifier

Traductions

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier
  1. Seersucker sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)