Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De soif avec le suffixe -ard.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin soiffard
\swa.faʁ\

soiffards
\swa.faʁ\
Féminin soiffarde
\swa.faʁd\
soiffardes
\swa.faʁd\

soiffard \swa.faʁ\

  1. (Péjoratif) Relatif à la consommation excessive de boissons alcoolisées.
    • Il n'a point songé à rimer quand le hasard d'une vadrouille au Quartier le conduisit à popiner au café Vachette avec des symbolos soiffards. — (Robert Randau, Le professeur Martin: petit bourgeois d'Alger, Éditions Baconnier frères, 1930, p. 69)
    • En fait de saint-émilion, Marthe achète sa piquette à Anselme. […]. Le vin vaut ce qu'il vaut, mais Marthe le touche à bon prix et comme la clientèle est soiffarde,tout le monde est content. — (Olivier Deck, L'Auberge des Charmilles, éd. Albin Michel, 2014)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
soiffard soiffards
\swa.faʁ\

soiffard \swa.faʁ\ masculin (pour une femme on dit : soiffarde)

  1. (Péjoratif) Personne qui abuse des boissons alcoolisées.
    • Carel me parla d'une querelle entre eux, Rembrandt me traitant de prostituée, de soiffarde dépravée, alors Carel l'a frappé. Il l'a frappé... Pour moi. — (Alex Connor, La trahison de Rembrandt, traduit de l'anglais par Francine Sirven, Éditions Prisma, 2012)
    • Sur la place du Marché, le Birdy, café-tabac-PMU, accueillait les copains, les soiffards, célibataires en mal de solitude, et fermait tard le samedi soir. — (Jean-Paul Jody, La route de Gakona, Le Seuil, 2009, pp. 71-72)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier