soignable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1842)[1] Dérivé de soigner, avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
soignable soignables
\swa.ɲabl\

soignable \swa.ɲabl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l’on peut soigner.
    • J’ai cru comprendre que, pour me soigner, il fallait que je soigne les autres, enfin les autres « soignables », ceux qui peuvent être sauvés, au lieu de me morfondre de ne pas pouvoir sauver les autres. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 367)
    • Après s'être remis en 2004 d'une forme rare mais soignable de cancer du pancréas, Steve Jobs a pris un congé-maladie durant le premier semestre 2009, expliquant alors que ses problèmes de santé étaient plus complexes que le « déséquilibre hormonal » qu'il avait évoqué auparavant. — (Steve Jobs, incarnation d'Apple, Canoë, 24 aout 2011)
    • Cette situation laisse présager « une aggravation des taux de mortalité dans les prochains mois », y compris pour des pathologies « courantes et soignables », comme le paludisme, avec « potentiellement une des plus graves pandémies de ces dernières années ». — (Brèves, L'Orient-Le Jour.com, 9 juillet 2013)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Figure dans la première édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1842, page 390.