Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe être
Subjonctif Présent
qu’il/elle/on soit
Imparfait

soit \swa\

  1. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de être.
    • Que le nombre important de naissances illégitimes soit une marque d’immoralité, je le veux bien ; encore est-il qu’il faut faire des distinctions et examiner si ce n’est pas plutôt un signe d’irrégularité que d’immoralité. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde, 1931)
  2. (Mathématiques) Supposons que … soit. — Note d’usage : Introduit ou pose un ou plusieurs nouveaux objets mathématiques[1].
    • Soit maintenant f une fonction continue à valeurs dans H et nulle en dehors d’un compact K. — (Roger Godement, Analyse mathématique IV - Intégration et théorie spectrale, analyse harmonique, le jardin des délices harmoniques, Springer, 2003)
    • Soit E un espace métrique séparable et f une application arbitraire de E dans R. — (Jean Dieudonné, Éléments d’analyse, Tome I - Fondements de l’analyse moderne, 1960)

NotesModifier

Ce mot est l’une des trois formes subjonctives orthographiquement irrégulières qui ne s’écrivent pas avec un suffixe muet subjonctif (-e ou -es). Les deux autres sont sois et ait.
En mathématiques, bien qu’on rencontre aussi le subjonctif pluriel soient pour introduire plusieurs objets, il est plus courant d’utiliser soit de manière invariable (comme dans le second exemple ci‐dessus).

TraductionsModifier

Conjonction Modifier

Invariable
soit
\swa\

soit \swa\

  1. Ou. Marque deux alternatives ou plus. Note : Quelquefois, au lieu de répéter soit, on met ou.
    • On a donné plusieurs formules d’alunage, soit à l’aide de l’alun de potasse, soit à l’aide de l’alun de chrome : […]. — (Agenda Lumière 1930, Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, page 226)
    • Soit qu’on vogue au large, soit qu’on pénètre dans les fjords tortueux, partout on reconnaît les traces évidentes de l’action combinée des glaces et des volcans. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 60)
    • Il ne restait donc que deux choix possibles : soit il la laissait tranquille — et il avait déjà prouvé qu’il en était incapable —, soit il prenait le taureau par les cornes et acceptait de chambouler sa vie. — (Beverly Jenkins, Le droit de t’aimer, traduit de l’anglais (USA) par Anne Busnel, Éditions J’ai lu, 2018)
  2. C’est-à-dire, à savoir.
    • Il aurait laissé une fortune de 30.000 pagodes, soit 10.000 livres sterling— (Blaise Cendrars, Bourlinguer, Éditions Denoël, 1948, page 16)

NotesModifier

Soit … soit … : « Anciennement, alors qu’on avait le sentiment que soit était un verbe, on le mettait au pluriel quand la construction l’exigeait ; et, quand la phrase était au passé, au lieu de soit, on se servait de fust, fût. » (Littré) La variabilité peut se rencontrer jusque dans le dix-neuvième siècle :
  • Cela est profondément triste, ai-je ajouté aux paroles de l’amiral, et il est facile de comprendre l’intérêt que l’Angleterre a et aura toujours de nous entourer de difficultés, soient révolutionnaires, soient européennes. — (Horace de Viel-Castel, Mémoires sur le règne de Napoléon III, tome IV, samedi 7 février 1857 ; [Sans nom d’éditeur ; mention : « Chez tous les libraires »], Paris, 1888, page 21)
Soit est aussi analysé comme un subjonctif lexicalisé du verbe être[1].

TraductionsModifier

Adverbe Modifier

Invariable
soit
\swat\

soit \swat\

  1. D’accord, admettons.
    • Ces hommes sont des mouchards, comme vous les appelez. Soit, je n’ergote pas sur un vocable. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Philippe le Bel souleva légèrement la tête et dit :
      « Mon frère, ce ne sont point des assemblées, mais des Templiers que, ce jour, nous nous occupons.
      Soit, dit Valois, occupons-nous des Templiers.
      — (Maurice Druon, Les Rois maudits, tome 1, Le Roi de fer)
    • Nous, les rares rescapés, nous, les témoins, n'avions survécu que pour être rendus au silence. « Qu'ils vivent, soit, mais qu'ils se taisent », semblait nous dire le monde hors du camp. — (Simone Veil, discours prononcé à la remise du prix Anetje Fels-Kupferschmidt, Amsterdam, le 26 janvier 2006, dans Simone Veil, Mes combats, Bayard, 2016, p. 87)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Forme de verbe, conjonction :

HomophonesModifier

Interjection :

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

TussentaalModifier

ÉtymologieModifier

Du français soit.

Interjection Modifier

soit \Prononciation ?\

  1. Interjection marquant l’accord.

RéférencesModifier

  • Elien Lefevere, Tussentaal in de Vlaamse media: Een onderzoek naar het taalgebruik van televisiepresentatoren, Université de Gand, 2011, 169 p., p. 62[lire en ligne]