Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De sommer avec le suffixe -ation.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
sommation sommations
\sɔ.ma.sjɔ̃\

sommation \sɔ.ma.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de sommer, de mettre en demeure.
    • Sans adresser à l’infracteur de la paix jurée ni remontrances, ni sommation préalable, Gonthramn fit marcher contre Chlodowig des troupes conduites par le meilleur de ses généraux, Eonius Mummolus. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Cela ne constitue pas un armement bien formidable, mais au moins nous sommes à l'abri de la nécessité de nous rendre à la première sommation, si nous venions à être attaqués par un parti de flibustiers. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 46)
    • Un jour, sans sommation ni rien, la ville étant ouverte et sans défense, les canons allemands se postèrent devant elles, et la bombardèrent. — (Pierre Nothomb, Les barbares en Belgique, 1915)
    • Elle est optimiste parce qu’elle se croit certaine d’épouser le professeur. Que dirait-elle si elle savait les transes que celui-ci éprouve devant les deux sommations contradictoires qu’il a reçues ?... — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 360.)
    • Les coups de feu sont partis sans sommation. […]. Avant de commander le feu, un officier doit faire la sommation verbale selon la formule consacrée : « Que les bons citoyens se retirent, la foule doit faire usage de ses armes. » — (Philippe Henriot, Le 6 février, 1934)
  2. (En particulier) Acte écrit contenant la mise en demeure faite en justice.
    • Voilà les trois sommations qui lui ont été faites.
    • Sommation respectueuse, acte extrajudiciaire qu’un fils de vingt-cinq ans ou une fille majeure de vingt et un ans étaient tenus de faire signifier à leur père et à leur mère ou à leurs aïeuls et aïeules, lorsque ces parents n’avaient pas donné leur consentement au mariage qu’ils voulaient contracter.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
sommation sommations
\sɔ.ma.sjɔ̃\

sommation \sɔ.ma.sjɔ̃\ féminin

  1. (Mathématiques) Addition.
    • La sommation des suites, des séries.
  2. (Sonorisation) Procédé par lequel on peut mélanger (sommer) une série de sources différentes à l’aide par exemple d’un sommateur.

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier