FrançaisModifier

Du participe passé de soumettre.

Nom commun Modifier

soumise \su.miz\ féminin

  1. Femme soumise.
    • Après quelques échanges d’une affolante banalité, Jean lui propose de « verlainiser » sa soirée et de devenir son « GPS », son « Graal pour Soumise ». — (Sarah Sauquet, La première fois que Bérénice vit Aurélien, elle le trouva franchement con, 2017)

Forme d’adjectif Modifier

soumise \su.miz\

  1. Féminin singulier de soumis.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe soumettre
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
soumise

soumise \su.miz\

  1. Participe passé féminin singulier de soumettre.
    • Mais, pour contre-balancer de tels désavantages, la marquise d’Aubrion avait donné à sa fille un air très distingué, l’avait soumise à une hygiène qui maintenait provisoirement le nez à un ton de chair raisonnable, lui avait appris l’art de se mettre avec goût, l’avait dotée de jolies manières, lui avait enseigné ces regards mélancoliques qui intéressent un homme et lui font croire qu’il va rencontrer l’ange si vainement cherché ; elle lui avait montré la manœuvre du pied, pour l’avancer à propos et en faire admirer la petitesse, au moment où le nez avait l’impertinence de rougir ; enfin, elle avait tiré de sa fille un parti très satisfaisant. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes