soumission

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin submissio → voir soumettre et mission.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
soumission soumissions
\su.mi.sjɔ̃\

soumission \su.mi.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de se soumettre, de se ranger sous l’autorité de quelqu’un.
    • C'est un phénomène remarquable que la grande liberté d'esprit qui a pu coexister en France avec la plus grande soumission politique, et rien n'est pourtant plus explicable. — (Émile Montégut,Du génie français dans La Revue des deux mondes‎, tome 9, 1857, page 141)
    • Sur dix caïds des Beni Mtir, cinq sont venus faire la terguiba. Le général Moinier leur a accordé l’amân mais leur a donné l’ordre d'aller faire leur soumission au sultan à Fez. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 255)
  2. Disposition à obéir.
    • L’acquiescence active ou passive d'un vaste nombre d’Allemands au nazisme, la facile soumission de tous, sauf d’une brave et infime minorité, sont des faits d’une profonde signification historique. — (E. L. Woodward, Les origines de la guerre, Oxford University Press, édition 1944, page 25)
    • Il a toujours eu une grande soumission pour ses supérieurs.
    • Il a toujours été d’une parfaite soumission envers ses parents, à l’égard de ses parents.
    • Avoir une complète soumission d’esprit pour les choses de la foi.
  3. (Spécialement) (Sexualité) Acte d'accepter de se mettre dans une situation de dominé ou dans un état d'objet sexuel.
    • L’homme peut être un objet sexuel allant jusqu’à être réduit à l’état d’esclave sexuel par un gang bang de femmes. […]. Les hommes subissent alors une soumission et des humiliations plus ou moins poussées, passant par le bondage, le pony play, le footjob, la masturbation attaché, les fessées… — (Guide Lilas de la libertine débutante, par Flo Castels & Olivier Chapeau, Éditions Guide Libertin Lilas, 2019, page 50)
  4. (Vieilli) Démonstration respectueuses dont un inférieur usait à l’égard d’un supérieur pour lui faire satisfaction.
    • Le roi reçut ses soumissions avec bonté. - Ils furent députés de la ville pour porter au roi les soumissions du peuple.
  5. (Administration) Acte, d’un écrit par lequel on déclare faire une acquisition, ou se charger d’un ouvrage, d’une fourniture, d’une entreprise, à telles et telles conditions, dans un marché soumis à la concurrence.
    • Dès 1890 se développe l’offensive du béton et du béton armé dans les grandes soumissions. — (Pierre Frey, Alphonse Laverrière, 1872-1954: parcours dans les archives d’un architecte, 1999, page 176)
    • Vente et adjudication sur soumissions cachetées.
    • Les soumissions ne seront reçues que jusqu’à telle époque.
    • Il a fait, il a donné sa soumission pour la construction de ce pont.
    • Plusieurs soumissions furent déposées sur le bureau.
    • Retirer sa soumission.
  6. Dans l'ancienne administration, accepter le résultat d'un contrôle fiscal. Référence nécessaire
  7. (Arts martiaux) Technique consistant à faire abandonner son adversaire paralysé, par exemple suite à un étranglement ou à une clé de bras.
  8. (Foresterie, Droit) (France) Abréviation de soumission au régime forestier: acte par lequel une collectivité ou une personne morale soumet une parcelle au régime forestier.
    • La décision positive de l’administration emportait alors de plein droit la soumission dès que l’acquisition était définitive. — (Archives nationales, Soumission au régime forestier des forêts non domaniales (1827-1965), 1984 → lire en ligne)
    • Pour les forêts appartenant à des sections de communes, la procédure de soumission implique la consultation de la commission syndicale, selon les termes de l’article L.2411-7 du code général des collectivités territoriales. — (Banque des territoires, Forêt communale, mai 2015 → lire en ligne)

VariantesModifier

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier


PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier