FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé du verbe évaluer, avec le préfixe sous-.

Verbe Modifier

sous-évaluer \su.ze.va.lɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Évaluer quelque chose en dessous de sa valeur réelle.
    • Il me donne la combine pour papeetiser. Il faut s’adresser à un expert corrompu, le payer en liquide et lui demander de sous-évaluer le bateau. — (Georges Dinthilac, Le Mystère de Marie la Boudeuse : Sur les traces d’Alain Gerbault, 2015)
  2. Avoir peu de considération envers quelque chose ou quelqu’un.
    • Ses principaux officiers sous-évaluaient le potentiel militaire soviétique et croyaient, eux aussi, qu’un blitzkrieg viendrait à bout de ces vastes régions en quelques semaines. — (Gabriel Kolko, Un siècle de guerres: politique, conflits et société depuis 1914, Presses de l'Université Laval, 2000, page 154)

Quasi-synonymesModifier

NotesModifier

  • Rivarol  [1] indique : L’estimation se fait par expert, et se dit de toutes sortes d’objets ; la prisée se fait par huissier, et se dit spécialement des meubles ; l’évaluation se fait des choses qui consistent en poids, nombre et mesure ; l’appréciation se fait de marchandises dont on n’a pas convenu du prix.

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier