sous-double

Voir aussi : sous-doublé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) Calque du latin impérial subduplus (« sous-double »). Le terme sousdouble est déjà attesté vers 1377, dans l'œuvre de Nicole Oresme[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sous-double sous-doubles
\su.dubl\

sous-double \su.dubl\ masculin et féminin identiques

  1. (Mathématiques) Qui représente la moitié d'une autre quantité.
    • On dit qu’une quantité est sous-double, ou en raison sous-double d’une autre quantité, quand la premiere est contenue deux fois dans la seconde. — (Jean-Baptiste de La Chapelle, « Sous-double », L’Encyclopédie, 1re éd., Tome 15, 1751, page 417)

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. « sous-double », dans Dictionnaire du moyen français (1330-1500), 2010, 4e édition → consulter cet ouvrage