Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin subinde (« immédiatement après, de temps en temps, souvent »).

Adverbe Modifier

souvent \su.vɑ̃\ adverbe de temps

  1. Fréquemment ; un grand nombre de fois.
    • Quelquefois, lorsque j’arrive, je préviens qu’on envoie une voiture me chercher à la gare ; souvent je ne préviens pas. — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Les pays en développement n'en produisant guère, en tous cas pas en suffisance, les produits pharmaceutiques doivent le plus souvent être importés. — (Pascale Brudon, Médicaments pour tous en l'an 2000?: les multinationales pharmaceutiques face au tiers monde : l'exemple du Mexique, Lausanne : Éditions d'En bas, 1983, p.VIII)
    • Il y alla tant et si souvent que…. — On se trompe souvent en jugeant sur les apparences.
    • Le plus souvent, la plupart du temps.

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

souvent \su.vɑ̃\

  1. Fréquent. Seulement au féminin pluriel dans l'expression, souventes fois)
    • Enjeu de batailles transnationales dans les domaines de la neurologie, de la psychiatrie, de la psychanalyse et différentes approches thérapeutiques, touchant tous les ressorts de la vie physique, psychique et sociale, l'autisme a souventes fois été un sujet de fiction..— (Sabine AudrerieLeur fils, leurs batailles’' – Journal La Croix, page 11, 6 octobre 2016)

PrononciationModifier

  • France : écouter « souvent [su.vɑ̃] »
  • (Région à préciser) : écouter « souvent [su.vɑ̃] »
  • (Région à préciser) : écouter « souvent [su.vɑ̃] »
  • France (Paris) : écouter « souvent »
  • France (Massy) : écouter « souvent »

RéférencesModifier