soviétiser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De soviet, avec le suffixe -iser.

Verbe Modifier

soviétiser \sɔ.vje.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Soumettre à un système soviétique.
    • Ivan Smirnov, l’homme qui sauva en 1918 la république à la bataille de Sviajsk, l’homme qui plus tard soviétisa la Sibérie, compromet un moment ce sinistre jeu, avec quelques dénégations méprisantes capables de tout renverser. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • La multiplication des bureaucraties fait ressembler l’Europe capitaliste à sa sœur soviétisée. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 167)
  2. (Figuré) (Par extension) Soumettre à un traitement rappelant les méthodes soviétiques, par exemple en censurant les éléments subversifs ou non conformes à l'orientation arrêtée par l'establishment.
    • La mise au point du premier ministre, bien que largement relayée par les journaux et la radio, ne figure pas dans le compte rendu du congrès. Pas plus d'ailleurs que le brandon de Pierre Daviaul. Les actes du congrès ont été pour ainsi dire « soviétisés ». — (Alain Otis et Jean Delisle, Les douaniers des langues — Grandeur et misère de la traduction à Ottawa, 1867-1967, Presses de l'Université Laval, 2016, p. 285)

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

→ voir soviétique

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier